Accompagner le processus de vieillissement

Le vieillissement est inévitable mais peut advenir sans infirmité majeure, sans ces dépendances lourdes à l’origine d’une perte de dignité, de souffrances inutiles. Il se traduit biologiquement par une déshydratation tissulaire, une altération des membranes cellulaires par excès de radicaux libres, et en conséquence une sclérose, un ralentissement des échanges entre cellules, une diminution des performances métaboliques.
Le soutien continu des fonctions physiologiques essentielles, la prévention contre l’excès de radicaux libres, permettent de pallier à un vieillissement précoce de l’organisme.

Produits conseillés :

AlgOhm

L‘AlgOhm est un complément minéral à base d’algues qui viendra accompagner harmonieusement le vieillissement de l’organisme, renlentissant ainsi les processus de dégénérescences ou de perte de vitalié prématurés.

Vitabiol

Association originale d’un concentré d’eau de mer désodée obtenu par évaporation solaire, et d’un filtrat d’eau argileuse, Vitabiol est un complexe d’oligoéléments scientifiquement équilibrés (travaux de Couzy). Il apporte plus de 30 minéraux essentiels et est étudié pour assurer une parfaite assimilation au niveau digestif. D’autre part, le chois de la forme ionique aqueuse assure une biodisponibilité optimale.

En cure passagère (changement de saison, fatigue, maladie virale, accompagnement de traitement, …), ou régulier, il permette de prévenir fatigue, perte de tonus, dystonies neurovégétatives et troubles fonctionnels divers accrus avec l’age. Son mécanisme d’action s’oppose notamment à la formation exagérée de radicaux libres, à l’origine d’un vieillissement précoce. Enfin, ils assurent une meilleure endurance physique et favorisent une récupération rapide.

Pour plus d’information à propos des oligo-éléments, consulter l’article « Ces petits « riens qui font beaucoup« 

PhytOhm Vieux Chevaux

pour vivre mieux le plus longtemps

Le vieillissement est un processus naturel inéluctable et irréversible, caractérisé par un ralentissement progressif de la mobilité corporelle, ainsi que de l’ensemble des fonctions biologiques telles que l’acuité sensorielle, l’adaptabilité aux changements, l’assimilation, l’élimination, les synthèses endogénes (hormones, enzymes, vitamines…), l’activité sexuelle, le maintien de la symbiose avec les flores microbiennes et les populations vermineuses. Au niveau des tissus et cellules, le vieillissement est caractérisé par une acidose, une déshydratation, une suroxydation, la diminution des échanges et des transferts d’information.

Ce ralentissement est dans l’idéal un processus tardif (selon les critères de l’espèce en situation domestique), un phénomène global, homogène, sans altération grave de l’intégrité structurelle (usure ou chute précoce de dents, ostéoporose, arthrose, fourbure …), sans dysfonctionnement majeur d’un organe vital (accident vasculaire cérébral, infarctus, diabète…), sans décompensation brutale qui impliquerait souffrance et douleurs, perte d’autonomie et vulnérabilité excessive, ou plus radicalement une mort prématurée.

L’augmentation de l’espérance de vie est un luxe récent dans l’histoire des espèces en co-évolution. En ce qui concerne le cheval, vieillir dans la dignité signifie bien sûr la disparition du stress aigu de la prédation (hippophagie), mais aussi la suppression des multiples facteurs de stress de la vie moderne (incarcération, surmenage, intoxication alimentaire et médicamenteuse … ) , donc un mode de vie adapté aux besoins réels de l’espèce équine.Movie Trainspotting (1996)

Vieillir harmonieusement implique un environnement favorable à la vie sur tous les plans existentiels, un art de vivre ensemble en équilibre dont chacun est co-créateur et co-responsable.

Or paradoxalement l’augmentation de l’espérance de vie n’est pas (souvent) accompagnée de la joie de vivre plus. Si la mort survient plus tard, le vieillissement cellulaire, tissulaire, organique, est de plus en plus précoce et invalidant.
Vivre plus longtemps s’accompagne d’une perte du goût de vivre, de douleurs et de dépendances multiples, d’isolement et de désoeuvrement, d’une médicalisation humiliante, coûteuse et fortement iatrogène (se dit d’un acte médical qui génère souffrance et maladies).
Le vieillissement prématurée touche actuellement tous les animaux domestiques, avec le développement de maladies dégénératives complexes comme le syndrome de Cushing, l’insulinorésistance, l’hypothyroïdie, des maladies auto-immunes et des processus cancéreux inédits (sarcoïdoses).

Le PhytOhm Vieux Chevaux est conçu pour un accompagnement des équidés âgés ou vieillis prématurément, maintenus dans les conditions de vie optimales de l’espèce, et bénéficiant de soins réguliers (dentisterie, podologie, shiatsu, ostéopathie …).

Synergies : OrganOhm 3, AlgOhm I Sans Fer, PhytOhm Articulation en cas de douleur

OrganOhm3 « saine essence »

Ce produit a été conçu pour soutenir les fonctions physiologiques au cours du processus de vieillissement. D’une utilisation simple, il agit à un niveau cellulaire pour renforcer l’activité des tissus et des organes.

Synergie : AlgOhm

Liens infos : Consulter également l’article « l’eau, cristal liquide » sur l’hydratation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *